Le secteur de la petite enfance recrute toujours autant ! Une bonne raison de se lancer dans ce cursus passionnant.

Un secteur qui recrute toujours !

Opter pour des études qui permettent d’acquérir un diplôme recherché, de ne pas rencontrer de difficulté à trouver un emploi, voilà un bon plan qui séduit beaucoup les étudiants qui aiment être au contact des enfants. C’est ce que propose le CAP Petite Enfance.

La France est une des championnes de la natalité en Europe. Environ 800 000 bébés naissent chaque année, il faut donc du monde pour les garder avant l’école, d’autant plus que le nombre de femmes qui travaillent ou élèvent seules leurs enfants est en constante progression. Les structures d’accueil se multiplient, en témoigne un rapport de l’Observatoire national de la Petite Enfance paru en 2017 dans lequel on découvre que les microcrèches et les maisons d’assistants maternels (ou MAM) sont en pleine expansion. Ajoutons à cela les départs à la retraite, et l’on s’aperçoit que les métiers liés à la petite enfance ont un avenir radieux !

La majorité des métiers de la petite enfance sont accessibles avec un diplôme de niveau CAP ou BEP.

Comment se déroule le CAP Petite Enfance ?

Pour pouvoir suivre le CAP petite enfance, les étudiants doivent avoir 18 ans au moment de l’examen et un niveau 3e. Il est également possible de préparer le diplôme dans le cadre d’un CIF (congé individuel de formation).

Les étudiants en CAP petite enfance font face à deux types d’enseignement : professionnel et général. Le premier se compose de 3 modules (français et histoire-géographie, mathématiques et sciences, éducation physique et sportive), le second également (prise en charge de l’enfant à domicile, accompagnement éducatif de l’enfant et techniques de services à l’usager.

À l’issue de deux années de formation, les candidats passent leur examen final, qui comprend une partie écrite, une partie pratique (mise en place d’une technique de soins d’hygiène corporelle ou de confort, prévention et sécurité) et un oral avec un exposé devant un jury.

Où travailler avec un CAP Petite Enfance ?

Une fois le CAP en poche, le diplômé devient souvent agent de crèche, ou auxiliaire de crèche. Il a pour mission d’organiser les activités des enfants et de veiller à leur bien-être.

Les établissements d’accueil collectif sont les premiers recruteurs. Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, crèches d’entreprises. La part des établissements multiaccueils est en progression constante. Cela représente donc de nombreuses opportunités d’emplois pour les diplômés du secteur de la petite enfance.

Ceux qui le souhaitent peuvent aussi préparer divers concours : agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM), auxiliaire de puériculture, assistant maternel, éducateur de jeunes enfants, auxiliaire de vie sociale (AVS), ou poursuivre en Bac Pro ASSP (accompagnement, soins et services à la personne) et en Bac Pro SAPAT (services aux personnes et aux territoires).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *