porte velo

Les vacances approchent. Et adeptes du cyclotourisme comme vous êtes, vous tenez à emporter avec vous votre vélo. Mais vous rencontrez toujours ce problème de rangement à cause du manque d’espace. La question qui revient tous les ans est : comment faire pour tout caser dans le coffre ? Compliquée mais pas impossible car la solution est désormais toute trouvée avec le porte-vélo. Mais encore faut-il savoir pour quel genre d’article opter.

Porte-vélo toit : pour qui ?

Le porte-vélo toit fait partie des accessoires les plus demandés sur le marché de nos jours. Il peut supporter jusqu’à 3 vélos en un seul voyage et ne gâche pas la vue en arrière durant votre voyage. Par contre, il faut savoir que ce genre de porte-vélo peut vous faire consommer plus d’essence qu’il n’en faut pour le voyage dans la mesure où il augmente la résistance au vent de votre quatre roues.

En outre, ce modèle n’est disponible que pour ceux qui ont déjà une barre de toit sur leur véhicule.

Porte-vélo attelage : les contres

Le porte-vélo attelage est un des articles haut de gamme dans ce secteur. Disponible avec un moteur pour l’inclinaison des vélos, afin de faciliter l’accès au coffre, ce modèle allie design et côté pratique. Ce qui lui vaut également d’être le porte-vélo le plus cher du marché. Un point qui peut pourtant constituer un frein dans son achat. Parmi les bons porte vélo à attelage on peut citer le porte velo norauto ou Thule.

Porte-vélo coffre : les bons à savoir

Enfin, vous pouvez opter pour le porte-vélo coffre. Bien qu’il est connu pour un inconvénient de taille : une visibilité diminuer en arrière, cet article reste prisé par certains particuliers. Et pour cause, il est facile à mettre en place. Il suffit d’une sangle pour maintenir vos vélos en l’air durant le voyage et le tour est joué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *