Certaines villes attirent davantage que d’autres. Tout naturellement, par la loi de l’offre et de la demande, les prix varient donc grandement et offrent un écart considérable. Aussi, il a été démontré que les grandes villes ont beaucoup de succès par rapport aux bourgades. L’emplacement se trouve alors être le premier critère dans l’immobilier. Afin d’optimiser au maximum votre investissement, mieux vaux connaître les tendances et prévoir un minimum les futurs projets des villes.

Le constat en durée d’une annonce

Un des indicateurs les plus probants sur l’intérêt selon les villes sont les annonces. En effet, pour des offres dans les grandes villes, elles trouvent preneur en seulement 1 mois et quelques jours comme pour Paris notamment. Pour des villes de taille moyenne comme Perpignan ou encore Mulhouse, une annonce stationne environ 4 mois. Ce qui est tout à fait normal puisque certaines villes sont plus prisées que d’autres et chacun reste à l’affût d’une bonne affaire.

Les classements des villes en immobilier et pourquoi

Sans grande surprise, Paris est toujours en premier dans la liste des emplacements les plus appréciés en immobilier. Entre autres viennent par la suite Bordeaux, Strasbourg, Toulouse et Lyon. Cependant, chaque ville prévoyant plusieurs projets, on aperçoit des changements réguliers qui pourraient très rapidement inverser certaines tendances et mettre certaines villes devant d’autres.

Paris et ses arrondissements

Une grande ville qui ne manque pas de charme tout en offrant à proximité écoles, transports et différentes activités, Paris est divisé en plusieurs arrondissements. Aussi, l’on constate des préférences selon l’emplacement. En effet, parmi eux, on a pu voir que le 15ème, le 13ème, le 11ème, le 17ème et le 14ème sont les plus côtés avec des prix au mètre carré avoisinant les 10.000 euros pour un achat et pour une location, une moyenne de 1100 euros environ pour une trentaine de mètre carré.

Les villes qui ont vu flamber leur prix en immobilier en 2017

Une hausse élevée a été constatée durant l’année 2017. En effet, bien que cela soit au niveau national, elle est particulièrement plus significative pour certaines villes. En tête de liste figure Bordeaux avec une variation considérable atteignant 12,7%. Une montée spectaculaire qui est suivie par Brest à 9,3% et Lyon à 8,5%. Après ces trois premières villes viennent ensuite Lille avec 7,8%, Paris avec 7,7% et Saint-Etienne avec 6,9%. Ceci s’explique en grande partie par le taux très bas de l’emprunt.

Evolution de la demande

On a pu constater que l’immobilier est en constant changement face aux nouveaux projets d’infrastructures et de délocalisation. Aussi, bien que l’engouement pour les quartiers centraux soit invariable jusque-là, certaines villes comme Lyon et Bordeaux commencent à prendre leur envol et pourraient bien être des investissements à surprise. Aussi, mieux vaut avoir un maximum d’informations en la matière à travers différents sites et portails comme detective-banque.fr puisque même si, investir dans l’immobilier s’avère être en grande partie un des investissements les plus fiables et sûrs, sans une connaissance minimum, vous pourriez rapidement être l’exception qui confirme la règle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *