Sophie la Girafe, l’amie des petits et des grands

La société célèbre ses 56 ans (voir sur http://www.sophielagirafe.fr/fr/), ce sont donc des moments de succès et de joie qui embellissent la scène nationale. Sophie la girafe a su maintenir l’amour de ses fans sans pub ni dessins animés. Uniquement grâce à sa stratégie virale (bouche-à-oreille, achat en ligne..). Ainsi, la marque cartonne jour après jour.

Sophie la girafe fait le tour des maisons par le biais de son réseau off-line (points de vente) et e-commerce. La firme dénombre aujourd’hui 75 salariés et 14 opérations manuelles différentes pour produire une seule girafe. Elle conçoit des jouets avec grand soin afin de répondre aux exigences d’un large public de plusieurs tranches d’âge. Des jouets qui se composent principalement de caoutchouc naturel issu du bois d’hévéa.

La décision de produire en France

Avec l’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs économiques, notamment des pays émergents comme la Chine, les mamans ont tendance à se poser des questions sur l’origine de jouets, les matières utilisées ainsi que le danger que peuvent présenter ces jouets sur leurs bambins.

Afin de réguler le domaine de la vente de jeux pour enfants, la France a encadré le secteur industriel de la production des jeux en renforçant les directives européennes en matière d’utilisation de produits. Cela évitera sans aucun doute l’utilisation de matières soupçonnées de toxicité.

Malgré la polémique déclenchée en 2011, lorsque le rapport du laboratoire UFC-Que Choisir stipulait que les jeux de la firme contenaient une quantité importante de matières toxiques, la firme a riposté pour rassurer ses clients sur le sujet. « Dire que Sophie la Girafe est coupable d’intoxications est un peu facile » s’insurge un des responsables de la firme : « Nous dépensons des sommes inimaginables pour la sécurité de nos produits. En 2010, nous avons déboursé 362 000 euros en frais de certification. Car chaque lot de fabrication de Sophie la Girafe est testé par des laboratoires agréés – la DGCCRF pour la France – qui nous certifient que le produit est bon pour la consommation. »

A la question de savoir si : sophie la girafe est elle dangereuse ?, les consommateurs estiment que beaucoup d’autres produits alimentaires très courants sont cinq à dix fois plus porteurs de risques qu’un simple jouet pour enfant.

Sophie la girafe offre, malgré la mutation du marché économique et éthique (délocalisations, sous-traitance, produits malsains…) un produit à la fois 100% français et 100% bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *