La sécurité des jouets est un point qui est vraiment très pris au sérieux en France, voire dans toute l’Europe. Avant leur mise en vente, les fabricants devaient se soumettre à la directive 2009/48/CE, une procédure ayant pour objectif d’analyser les risques que peuvent représenter les jouets.

Texte:

La règlementation sur les jouets en France a été mise en vigueur suite à l’arrêté du 24 février 2010 et par rapport au décret nº 2010-166 du 22 février 2010. Cette règlementation répond à la mise à jour de la directive européenne 2009/48/CE qui se rapporte à la sécurité des jouets. Elle est valable partout dans les pays de l’Union européenne depuis le 20 juillet 2011, et renforcée par les contrôles d’évaluation chimique le 20 juillet 2013… Toutes ces exigences expliquent que n’importe quel jouet commercialisé sur le marché européen a fait l’objet d’un contrôle de sécurité stricte, afin d’être approuvé sans risque et conçu conformément aux normes de sécurité européennes.

Des procédures strictes pour une utilisation en toute sécurité

Avant de passer à la commercialisation d’un jouet, un fabricant doit entamer un processus d’analyse pour détecter tous les risques de dangers pouvant provenir du jouet, que ce soit sur le plan physique, chimique, inflammabilité ou mécanique. Le marquage CE sera attribué aux jouets du fabricant à l’issue de l’opération.

En plus de cette analyse des risques, ce dernier doivent également faire passer à ses produits une évaluation de conformité, c’est-à-dire, un contrôle des jouets ayant pour objectif de déterminer si ces derniers répondent ou non aux normes imposées en terme de sécurité.

Maintenant, grâce à ces règlementations et ces normes bien établies, les risques relatifs à la sécurité des jouets ont baissé significativement ces dernières années. Les jouets deviennent de plus en plus fiables, et prennent de plus en plus l’exemple sur certains jouets de référence tels que sophie la girafe, qui a toujours su répondre aux besoins des consommateurs depuis longtemps.

Des révisions obligatoires pour anticiper tous les risques

Les normes de sécurité des jouets constituent un énorme document qui contient des dispositions pour de nombreux types et catégories de jouets différents. Il n’y a pas d’approche unique à la norme des jouets, mais on retrouve différentes sections qui s’appliquent à différents types de jouets.
Par exemple, si un jouet ne produit aucun son, il n’aura pas besoin de se conformer à la section qui teste le son produit par le jouet.

Étant donné que différents jouets ont des caractéristiques, des matériaux et des fonctions différents, chaque jouet doit être examiné individuellement pour déterminer quelles sections de la norme sont applicables.

En tant que fabricant ou importateur, il est impératif de réviser la norme de sécurité des jouets et d’examiner quelles sections de la norme peuvent s’appliquer. Cependant, on doit également faire tester le produit par un laboratoire extérieur (autocontrôle) afin d’obtenir une liste détaillée des sections de la norme de sécurité des jouets applicable sur le produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *