En avril 2018, des études menées par des bureaux indépendants ont affirmé que 2 places sur 10 étaient inoccupées en crèche. Un chiffre invraisemblable et surprenant quand on sait que des milliers d’enfants attendent chaque année d’être pris en charge par ces structures de garde collective.

Rentrée 2018 : des places en crèche à réclamer !

Qu’elle soit d’entreprise, familiale ou parentale, les crèches font face à ce paradoxe tous les ans. En cause, des familles qui déménagent à la dernière minute, une mauvaise organisation et une lenteur des démarches administratives, des familles qui s’y prennent tardivement, etc…

Pourtant, le nombre de places en crèches n’a jamais été aussi élevé en France. Les mesures prises par le gouvernement ont permis la création de nouvelles infrastructures dans le privé comme dans le public. Près de 16 100 projets subventionnés ont déjà vu le jour et environ 15% des places ouvertes sont gérées par des acteurs privés.

Près de 20 000 nouvelles places sont créées par an pour la petite enfance. Quand on songe aux 2.3 millions d’enfants de moins de 3 ans qui ont besoin d’un mode de garde, les 436 000 places en crèches sont loin de remplir le quota. Malgré les autres modes de garde qui viennent à la rescousse (assistante maternelle , nounou), beaucoup de parents sont obligés de s’en tenir à des solutions de garde précaires en espérant pouvoir jongler entre vie de famille et vie professionnelle.

Comment obtenir une place en crèche à la rentrée ?

A la rentrée de septembre pourtant, la plupart des crèches ne sont pas au maximum de leur capacité. Pour beaucoup de parents qui n’ont pas pris le bon départ ou qui ont essuyé un ou plusieurs refus, il est encore temps de tenter sa chance. Il est en effet possible, de trouver des places jusqu’au mois de décembre.

La meilleure solution est de se faire aider par un réseau spécialisé dans la mise en relation de candidats et de parents employeurs. Zazzen est un intermédiaire de confiance qui dispose d’un vaste réseau de crèches en France. Rapide et efficace, il permet de trouver des crèches à proximité de votre domicile et qui disposent encore des places vacantes.

Les places se libèrent pendant la rentrée scolaire. Il est donc vivement conseillé de réitérer votre demande durant cette période. Vos chances d’obtenir une place sont infiniment plus grandes à condition de savoir où chercher.

Les infrastructures privées sont à privilégier lorsque vous souhaitez inscrire votre enfant en crèche à la dernière minute. Elles coûtent plus cher, mais il faut procéder méthodiquement. Il est indispensable de se renseigner d’abord auprès de son entreprise ou celui du conjoint. Elles sont de plus en plus nombreuses à se réunir pour créer et proposer une crèche mutualisée à leurs salariés.

Conscient des nombreux sacrifices que la garde d’enfants impose, certains parents s’organisent en communauté pour garder les enfants à tour de rôle. Ce modèle de crèches collectives connaît une forte demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *